Publié le 12/03/2021

Ventoux coucher de soleil

LARDIERS

M Michel ALBISETTI

78 ans

14 Messages de condoléances

  • Publié le 16:40 - 21/03/2021

    À l’Ami Michel avec un grand « A » À l’Ami Michel avec un grand « A », ce grand « A » qui est l’estampille des meilleurs. Orpailleur de tous les ors, guetteur « Quai des orfèvres », maître serrurier des « p’tits consentis-forcés », « gentleman cambrioleur » de « châteaux en Espagne », à 20 ans, la fleur au fusil à Reggane dans les dunes du Sahara, jouant sa chance à quitte ou double, « Gueule d’amour » et « Bête humaine »… Labellisé autodidacte, aventurier des grands mystères de La mécanique des femmes, A l’ombre des jeunes filles en fleur (Graziella), jusqu’aux Voyages au bout de la nuit, aux trous noirs de l’antimatière, aux énigmes des « Singes » en hiver… Toi, léonin, indomptable, inimitable. Toi qui avais le « vin joyeux », épicurien d’une folle allure buvant la lie et l’élixir dans toutes les tournées des grands ducs, convive hors pair, rabelaisien, clown, apôtre des plaisirs, de la vie, des nourritures terrestres. Toi, passionné passionnant, exhumant les deniers des champs, résolvant, avec Évariste, les équations de « l’animal qui inventa le calcul intégral » et la suite de Fibonacci, le nez au vent dans « L’air du temps ». Gouailleur avec panache, hypersensible, généreux et brillant, surdoué aux flashs fulgurants, héritier des Lumières, subtil, profond, ô combien magnanime avec tes « frères humains ». À toi, la griffe unique et le tact qui distingue, le quant à soi, la dignité. Fils adulant sa mère, impénitent amant de « Ladies » Chatterley, mari, semeur distrait dans les buissons ardents… et père aimant et fier de Sandrine, Justine, Victor, Charles et Cléo. Adepte du « félibrige libertaire », lecteur haut comme trois pommes à la lueur des chandelles dans les soupentes des escaliers de ton enfance, au compte de tes bibles : Céline, Bukowski, Steinbeck… ces colosses littéraires avec leurs millésimes au panthéon de tes cathédrales du verbe. Michel, tu fus un esprit libre, un homme libre, fidèle à ses désirs, répondant de son nom comme de sa conscience, souverain dans tes choix, dans ton courage, dans ton ultime révérence. Chapeau bas, Maestro ! Grand flamboyant, ta flamme, ta fougue, ton esprit de vif argent, ton supplément d’âme illuminent, à présent, la légende de Lardiers où tout est dépeuplé depuis que tu y manques. Nous avons eu la chance, la joie, le privilège d’être de tes amis, de partager une amitié, avec assez de tendresse, pour laisser place à nos « coups de gueule » de « grands fauves » ! « La mort, c’est comme un gant qui se retourne » disais-tu, maintenant tu sais tout du grand retournement ! Nos mains dans tous leurs états, nos mains étoiles, te tiennent les pouces, te serrent la pince où que tu sois. For ever et Longo Maï : « léger léger, mais soutenu ». En cas de… Bien le bonjour, Vieille Canaille « accroche cœur » au septième ciel, chez Dieu, fumeur de Havanes ! À toi pour « L’éternité et un jour » : Hasta la vista, Michel ! Maud & Romaric LIEGEOIS-BOUCHET

  • Publié le 13:00 - 20/03/2021

    Michel, Ou tu allais tu emmenais le soleil. Merci de nous en avoir apporter et d' avoir passer du temps avec nous. Tu vas nous manquer! Mona et Johnny

  • Publié le 20:33 - 19/03/2021

    Nos plus sincères condoléances à la famille de Michel, nous avions eu l'occasion de boire l'apéro un jour sur notre terrasse avec un de ses fils, il était si fier de ses enfants. Michel, que nous ne savions pas appeler autrement que Micheto, était une des premières personnes rencontrées à Lardiers , peu après notre arrivée au village. Il était tellement heureux de rencontrer des Suisses, lui le Suisse (du Tessin d'origine. Il avait toujours quelque chose à raconter, il était toujours prêt à offrir son aide (notre jardin en avait été l'heureux bénéficiaire!) Quel personnage! il va nous manquer, il va manquer à Lardiers. Avec toute notre sympathie, Blandine et Philipp Ganzoni, Lardiers.

  • Publié le 9:07 - 19/03/2021

    Que de bons souvenirs avec toi, Michel. Drôle et cultivé c'était toujours un plaisir de discuter ensemble sur la place du village. Nous adressons une tendre pensée à tes enfants, ta fierté .Marie, Christophe et Gaby. Ongles.

  • Publié le 20:51 - 18/03/2021

    Salut Micheto, salut à ta gouaille, ton énergie, ta générosité, ton accent de titi. Natacha, fille de Jean-Lin qui t'aimait bien aussi...

  • Publié le 20:27 - 18/03/2021

    Sincères condoléances à toute la famille de Michel. Suis avec vous en pensées. Nadia-Lardiers

  • Publié le 17:41 - 18/03/2021

    Quelle triste nouvelle pour sa famille dont il était si fier et ses amis de Lardiers et d'ailleurs! Pour nous, c'est tout un pan de notre jeunesse et de notre vie à Redortiers qui disparaît avec lui, il a tellement compté parmi nos amis les plus fidèles. Et quelle volonté il a mis pour prendre sa vie en main et ne plus rien lâcher qui risquerait de nuire à sa santé ou à sa famille! Chapeau l'artiste.... Famille Vidil

  • Publié le 9:03 - 18/03/2021

    Adieu l’ami, Michetot, Je me souviens la première fois où tu es arrivé avec Anne à L’Heritier ! Je me souviens de la frippe ancienne que tu manipulais avec tant d’aisance ! Je me souviens de l’époque où tu avais dans tes richesses des robes du soir américaines ! Je me souviens de tes excès en tous genres ! Je me souviens quand tu as débarqué à Lardiers, rattrapé par Manu et Norbert ! Je me souviens de ton détecteur de métaux ! Je me souviens quand tu as pris ta mère avec toi à la maison Colette ! Je me souviens que tu as construit la tombe de Jean-Lin avec Savo et Jean-Jacques ! Je me souviens que l’on ne se voyait pas beaucoup ! Je me souviens de tout ou presque. Je me souviens de toi, ta générosité, ta volonté et ton courage inouï ! Tu ne me quittes pas, j’ai ton diamant sur l’oreille droite et il est inamovible depuis 35 ans ? Repose-toi en paix ami. . Minoune LIBERMAN

  • Publié le 14:14 - 17/03/2021

    C’est le coeur du Lardiers d’aujourd’hui qui s’est brisé avec ton départ. Nous gardons de toi le souvenir d’un homme chaleureux et cultivé qui mettait autant d’ardeur à ranger le bois coupé qu’à évoquer Céline. Nous t’apprécions tant ! Anne & Bernard Leroy

  • Publié le 14:10 - 17/03/2021

  • Publié le 13:52 - 17/03/2021

    Très sincères condoléances à la famille de Michel. Il était très fier de ses enfants dont il parlait souvent. Michel était très généreux et surtout un "gentil". En tant que membre du CCAS de la Mairie de Lardiers j'ai souvent eu des contacts avec lui qui ont toujours été très cordiaux. Il a toujours rebondi malgré ses nombreux problèmes . Avec toute ma sympathie. Claudie Tolhurst

  • Publié le 12:12 - 16/03/2021

    Cela faisait quelque temps que je ne t'avais pas rencontré à Lardiers où tu avais fini par venir t'installer. Tu devais lutter contre la maladie comme on dit et puis avec la pandémie, tout le monde se rencontrait moins ! Je te souhaite paix et sérénité et garde de toi le souvenir d'un homme empathique, courageux et aimant la vie. Marie-Claude

  • Publié le 10:49 - 16/03/2021

    Mes sincères condoléances à toute la famille de Michel, surtout ses enfants dont il parlait souvent. En tant qu'élue à la Mairie de Lardiers j'ai beaucoup eu de contact avec lui, il me laissera le souvenir d'une personne sympathique et gentille, qui ne se plaignait pas malgré tous ses problèmes. Adieu Michel Sincèrement Marlène FEDELE

  • Publié le 17:38 - 15/03/2021

    Je présente mes sincères condoléances à sa famille. Michel était quelqu’un de très gentil, simple, serviable et courageux. Qu’il repose en paix. Germaine, amie et aide à domicile du Casic

Laisser un message de condoléances

La modération des messages est laissée à la libre appréciation du modérateur et à la famille.